Générations futures : Un appel à l'action

Le livre explore l'impératif urgent de protéger les droits et la prospérité des générations futures, tout en approfondissant les stratégies pour la justice intergénérationnelle, le développement durable et au-delà.

Les yeux d'un enfant reflétant les préoccupations des générations futures. Image par Politics and Rights Review.

Giving Future Generations a Voice: Normative Frameworks, Institutions and Practice, édité par Jan Linehan et Peter Lawrence, est un livre captivant qui ne pourrait pas être plus opportun.

L'ouvrage aborde l'urgence et la complexité de la question de savoir comment nous pouvons mieux prendre en compte les besoins et les droits des générations futures, en particulier face à des défis tels que la pandémie de Covid-19, le changement climatique et la pauvreté mondiale.

Le livre nous emmène dans un tour du monde, présentant une variété de stratégies visant à contrer la pensée à court terme qui néglige souvent le bien-être à long terme de ceux qui hériteront de la Terre.

Explorant les institutions pour les générations futures

Le livre est une riche tapisserie d'études de cas et d'aperçus d'experts, tissée ensemble pour explorer le rôle et l'impact de ce que l'on appelle les Institutions pour les Générations Futures, ou IFG en abrégé. Ces institutions peuvent prendre de nombreuses formes, des ensembles simples de règles et de normes à des organisations plus complexes comme des comités législatifs.

Le livre appelle à un leadership politique plus fort et à un soutien accru pour aider ces organisations à opérer ce changement.

 Lawrence, dans l'un des chapitres phares du livre, se concentre sur le rôle des commissaires et des médiateurs. Il soutient que ces individus peuvent servir d'avocats puissants pour les droits et les besoins des générations futures, agissant en tant que leurs représentants par procuration dans les processus décisionnels d'aujourd'hui.

Mais le livre ne s'arrête pas là. Il se plonge dans diverses perspectives, des droits de l'homme au développement durable, pour nous donner une vue d'ensemble des défis et opportunités à venir.

Nicky Van Dijk, par exemple, nous introduit à une 'approche des capacités', suggérant un cadre pour définir ce dont les générations futures pourraient avoir besoin en fonction des intérêts de la génération actuelle.

 Bridget Lewis pousse la conversation encore plus loin en explorant comment les droits de l'homme peuvent servir de pont, favorisant un sentiment de solidarité entre nous et ceux qui nous suivront.

Défis et opportunités à venir

Bien que le livre fasse un excellent travail pour décrire le paysage, il n'hésite pas non plus à pointer les limitations et les défis à venir. Il note, par exemple, que de nombreux organismes publics ont eu du mal à adopter le type de pensée à long terme que ces questions exigent.

Le livre appelle à un leadership politique plus fort et à un soutien accru pour aider ces organisations à opérer ce changement.

Un domaine où le livre aurait pu aller plus loin est dans l'inclusion de voix plus jeunes, surtout puisqu'elles représentent les générations futures dont nous parlons. Leurs perspectives ne sont pas seulement précieuses, mais essentielles si nous voulons construire un avenir qui considère réellement une diversité d'intérêts.

En conclusion, le livre sert de ressource cruciale pour quiconque, qu'il s'agisse d'universitaires, de décideurs politiques ou de citoyens ordinaires, intéressé par la façon dont nous pouvons non seulement donner une voix aux générations futures, mais aussi garantir leurs droits humains.

 C'est un appel à l'action, nous exhortant à aller au-delà de simples paroles et à prendre des mesures concrètes pour assurer un avenir juste et durable pour tous.

Adapté à partir d'un article académique pour un public plus large, sous licence CC BY 4.0

Partager cet article